Chargement en cours

Mon avis d'impôt

A quoi sert le revenu fiscal de référence et comment est-il calculé?

Le revenu fiscal de référence comprend tous les revenus imposables, que vous ayez ou non à payer de l’impôt. Toutefois, ce montant peut être difficile à déterminer puisque certaines majorations et certains abattements peuvent être appliqués.

Le revenu fiscal de référence est important car il permet de déterminer si un foyer peut obtenir certains avantages fiscaux (exonération de la taxe d’habitation ou foncière par exemple) mais également des aides sociales (CAF, APL, bourses…).

Voici comment le revenu fiscal est calculé :

(+) Tous les revenus imposables (salaire, pension, revenu locatif, investissement, etc…) avant abattement (généralement c’est la somme des montants que vous avez indiqués dans les cases de votre déclaration: case 1AJ pour les salaires, 1AP pour la retraite etc.)
(+) Certains revenus exonérés d’impôt (heures supplémentaires, prime d’impatriation, abattement sur dividendes, revenus financiers déjà imposés à la source, revenus des non-résidents…)
(-) Les charges catégorielles (frais réels ou abattement forfaitaire de 10% sur les rémunérations et pensions, charges locatives)
(-) Les déductions spécifiques (pension alimentaire, CSG deductible)
(-) Abattements spéciaux liés à votre situation (de 1 221 à 2 442 euros pour les personnes âgées ou invalides dans le besoin, 5 927 euros par enfant chargé de famille)
____________________________

    (=) Revenu fiscal de référence

Pour une personne célibataire, sans enfant, salariée et sans autre source de revenus, le revenu fiscal de référence est simple à calculer. Il est égal au salaire net de frais professionnels, c’est-à-dire le salaire après l’abattement de 10% pour frais professionnels ou après déduction des frais réels.

Exemple : J’ai un salaire net déclaré de 30 000 euros. Mon revenu fiscal de référence est de 30 000 – 3 000 (10% au titre des frais professionnels), soit 27 000 euros de salaire de référence.