Chargement en cours
x

Le temps presse, déclarez simplement

Marina
10. septembre 2020

Je suis au chômage partiel à cause du Covid-19

Quel impact du Covid-19 sur l'emploi en France et la mise au chômage partiel de nombreux contribuables ?

Face à l’épidémie du coronavirus, le gouvernement français a dû ordonner la fermeture de tous les lieux non indispensables recevant du public tels que les restaurants, fast-foods, bars, cinémas, discothèques, théâtres, salles de concert. Seuls sont maintenus les magasins vendant des produits alimentaires (de la petite épicerie à la grande surface), les pharmacies, les banques, les bureaux de tabac/presse et les stations-services.

D’autre part, beaucoup d’entreprises tous secteurs confondus se retrouvent en difficulté de trésorerie, perdent des contrats, et subissent la crise de plein fouet. Aussi, tous ces éléments entraînent un marché du travail précaire, beaucoup de professions fragilisées, et très concrètement, la mise au chômage généralisé ou partiel de millions de français.

5 millions de français en chômage partiel

Le 5 avril, Muriel Pénicaud, ministre du Travail annonçait sur BFMTV que 5 millions de français étaient actuellement en chômage partiel : « Cinq millions de salariés, c’est un salarié sur quatre, en entreprise et en association. Ce dispositif va permettre de sauver des millions d’emplois ». [Source : BFMTV]

Si c’est votre situation et que vous êtes actuellement au chômage ou pensez que cela va être votre cas prochainement, vous vous demandez peut-être “ Vais-je toucher mon salaire en entier pendant que je suis au chômage partiel ? ”, “ Dois-je travailler pendant que je suis au chômage partiel ? ”, ou encore “ Quels impôts sur le revenu quand je suis au chômage partiel ? ”.

On répond à ces trois questions pour vous aider à mieux comprendre votre situation.

1- Dois-je travailler pendant que je suis au chômage partiel ?

Le chômage partiel qu’est ce que c’est ?

Ce dispositif prévoit qu’une entreprise en difficulté puisse réduire le temps de travail de ses salariés voire l’interrompre totalement si jamais l’entreprise doit fermer temporairement. Ce dispositif est mis en place pour éviter d’arriver à un licenciement économique.

Le chômage partiel, ou chômage technique peut-être mis en place sur toutes vos journées de travail ou sur une partie de celles-ci. Officiellement, tous les jours où vous êtes en chômage partiel, vous n’êtes pas tenu de travailler.

Vous devez travailler uniquement les jours où votre contrat est maintenu de manière “ normale ”. Si vous êtes 100 % du temps en chômage technique, vous ne devez pas travailler.

2- Vais-je toucher mon salaire en entier pendant que je suis au chômage partiel ?

Non, vous allez en toucher une partie.

Les jours qui sont en chômage partiel, la manière la plus simple d’évaluer votre dédommagement est de considérer qu’il sera égal à 70 % du montant horaire brut de votre rémunération (ou 84 % net) – sauf si vous êtes au SMIC, et dans ce cas cela doit être égal à 100 %. Vous ne pouvez pas toucher une indemnité en dessous du SMIC, soit un minimum de 8,03 € par heure.

La bonne nouvelle : les 70 % auxquels vous devez vous attendre sont une amélioration par rapport aux 60 % anciennement prévus.

A l’inverse d’une allocation chômage, ce n’est pas Pôle Emploi qui vous verse ce dédommagement, mais votre employeur. Par ailleurs, en tant que salarié, vous n’avez aucune démarche à effectuer pour toucher les indemnités du chômage partiel, c’est votre employeur qui fait les démarches de son côté. Votre employeur est ensuite directement dédommagé par l’état. C’est la condition sine qua non pour que ce dispositif puisse fonctionner et réellement soulager les entreprises en difficulté.

3 - Quels impôts sur le revenu quand je suis au chômage technique ?

Le calcul de vos impôts ne change pas, et les allocations que vous recevez dans le cadre du chômage partiel sont imposables.

N’hésitez pas à lire notre article sur tous les changements liés à vos impôts en 2020.

Il est important en revanche que vous alliez modifier votre situation au plus vite dans votre compte sur impots.gouv.fr afin d’ajuster le prélèvement à la source suite à votre baisse de revenus.

Si vous êtes impacté financièrement par la crise économique découlant de la crise sanitaire actuelle, pensez le moment venu à faire appel à Taxfix pour votre déclaration d’impôts. En moyenne, les personnes qui font appel à Taxfix économisent plus de 1000 € sur leur déclaration d’impôts.