Chargement en cours
x

Le temps presse, déclarez simplement

Marina
4. septembre 2020

Étudiant : comment faire sa première déclaration ?

En fonction de votre situation personnelle, vous allez devoir faire une déclaration d’impôts, ou bien vous pourrez continuer à être rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Si vous devez déclarer vous-même vos impôts, vous serez certainement concerné par l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation et la redevance télévisuelle.

Êtes-vous mineur, majeur ou étudiant de moins de 25 ans ?

  • Si vous êtes mineur, dans la grande majorité des cas vous êtes d’office rattaché au foyer fiscal de vos parents, cela veut dire que n’avez pas à faire de déclaration en votre nom propre.
  • Lors de l’année où vous devenez majeur, vous avez encore le choix de déclarer vos impôts en votre nom ou d’être rattaché au foyer fiscal de vos parents.
  • Si vous avez moins de 25 ans - donc pour l'année fiscale 2019, si vous êtes né avant le 1er janvier 1994- et êtes étudiant, vous devez de toute façon remplir une déclaration d’impôts en votre nom. Cependant, sur cette déclaration, vous aurez le choix d’être rattaché au foyer fiscal de vos parents, ou d’être imposé vous-même.
  • Après l’année de vos 21 ans, ou à partir de 25 ans quel que soit votre statut, vous devez faire une déclaration d’impôts en votre nom pour votre propre foyer fiscal. Vous êtes fiscalement détaché de vos parents.

Clé de compréhension : qu’est-ce qu’un “foyer fiscal” ? Il s’agit de l’ensemble de personnes dont les revenus imposables sont inscrits sur une même déclaration de revenus. En règle générale, c’est un ou des contribuables – si mariés ou pacsés – et leurs enfants mineurs. À ne pas confondre avec “domicile fiscal” qui fait référence à un lieu géographique et qui détermine dans quel pays on paye ses impôts.

Ce qu’il faut déclarer

L’impôt sur le revenu

  • Job étudiant

Vous devez déclarer les revenus de votre Job étudiant seulement si ceux-ci dépassent 3 fois le montant mensuel du SMIC exonéré, soit 4 564 euros. Si vous avez touché moins que ce montant, vous n’avez pas à le déclarer, vous êtes exonéré. Si vous avez touché plus, vous devez le déclarer.

  • Stage et apprentissage

Vous devez déclarer les indemnités de votre stage ou contrat d’apprentissage seulement si la somme excède 17 982 €, et dans ce cas, tout ce qui dépasse cette somme sera imposable. Dans le cas contraire, vous êtes exonéré.

  • Bourse d’étude

Vous devez déclarer ce que vous avez touché via une bourse d’étude, mais pas les bourses sur critères sociaux (par exemple, pas celles du Crous).

  • Pension alimentaire de vos parents

Si vos parents vous ont versé de l’argent car vous ne percevez pas de revenus suffisants pour subvenir à vos besoins primaires, ou une pension alimentaire, vous devez déclarer les montants versés dans la limite de 5888 euros sur votre déclaration. De leur côté, vos parents pourront déduire cette somme de leurs revenus.

Focus : avantages et inconvénients d’être rattaché au foyer fiscal de ses parents

L’avantage pour vos parents si vous êtes rattaché à eux

  • Le fait de vous rattacher au foyer fiscal de vos parents leur permet de rajouter une part au foyer fiscal : vous constituez « une part supplémentaire ».
  • Pour déterminer leur taux d’imposition, le total des revenus de vos parents est divisé par le nombre de parts. Donc plus ils ont de parts, moins leur taux d’imposition est élevé. Ils bénéficient en plus d’une réduction d’impôt liée au quotient familial, ainsi que d’une réduction d’impôt de 183 euros si vous poursuivez vos études supérieures.
  • L’inconvénient pour vous si vous êtes rattaché à vos parents

  • Le rattachement peut avoir un effet pervers et vous pourriez avoir intérêt à déclarer seul. Notamment, si vous êtes rattaché au foyer de vos parents, vous devez déclarer vos revenus sur leur déclaration et ils devront payer l’impôt afférent. Or, si vous aviez déclaré vos revenus vous-même, vous n’auriez pas été imposable, voir très peu. Voir exemple ci-dessous :
  • Le salaire de l'enfant est rattaché à la déclaration des parentsL'enfant déclare ses propres revenus sur sa déclaration
    Salaire total net annuel des parents50 00050 000
    Salaire net annuel de l'enfant 17 00017 000
    Impôt sur le salaire des parents 35103510
    Impôt sur le salaire de l'enfant 144589
    Total taxes 49553599

    La taxe d’habitation

    Bon à savoir : la taxe d’habitation n’est émise qu’une fois par an et sur la base d’une seule adresse : celle que vous avez déclarée comme étant celle de votre résidence au 1er janvier de l’année. Aussi, pour la taxe d’habitation 2020 reçue à l’automne 2020, c’est votre adresse au 1er janvier 2020 qui compte.

    Exemple : si vous vivez chez vos parents jusqu’au 2 janvier 2020, et que vous avez emménagé à cette même date dans votre nouvel appartement, vous n’aurez pas à payer de taxe d’habitation 2019 pour cet appartement.

    • Si vous occupez une chambre en résidence universitaire, vous n’êtes pas redevable de la taxe d’habitation.
    • Dans tous les autres cas - en collocation ou en location - vous devez vous acquitter de la taxe d’habitation.

    Vous pouvez bénéficier d’allègements sur votre taxe d’habitation, en fonction de votre situation particulière, par exemple en fonction de vos revenus. Pour tirer le meilleur parti de votre situation, Taxfix vous permet de simuler gratuitement tous vos avantages fiscaux pour optimiser votre déclaration.

    La contribution à l’audiovisuel public

  • Si vous avez un téléviseur chez vous, que vous regardiez ou non les chaines de TV publiques, vous devez payer cette redevance.
  • Si vous n’avez pas de téléviseur ou de rétroprojecteur connecté à une box permettant de regarder la télévision, vous ne devez pas la payer.
  • Il y a une seule contribution par foyer. Aussi, si vous êtes chez vos parents, c’est eux qui devront s’acquitter de cette taxe. Si vous êtes en colocation, il est établi une seule taxe d’habitation au nom de l’un des colocataires – ou deux au maximum, solidairement responsables du paiement de la taxe. Si vous êtes plus que deux, il vous revient de répartir entre vous, en privé, la somme due.
  • Service de streaming vs contribution à l’audiovisuel : vous ne comprenez peut-être pas pourquoi vous êtes sujet à cet impôt, alors que vous regardez uniquement Netflix et jamais la TV ? Le service des impôts considère que si vous avez une télévision chez vous, vous avez l’opportunité de profiter des programmes financés par le gouvernement. Cette notion d’opportunité suffit à vous rendre redevable de la contribution. Si vous ne voulez pas payer, regardez vos programmes en streaming sur votre téléphone, tablette ou ordinateur, et revendez votre TV !