Chargement en cours

Marina
4. septembre 2020
Le prélèvement à la source, comment ça marche, en 6 points

Le prélèvement à la source, comment ça marche, en 6 points

Au 1er janvier 2019, le gouvernement a changé un système vieux de plus d’un siècle en France. En effet, la déclaration de revenus a été mise en place dès 1915 !

Il est probable que vous n’ayez connu que ce système, et vous vous demandez “Que change le prélèvement à la source pour moi ?” ou encore “Le prélèvement à la source va t’il me faire perdre de l’argent ?”.
On répond à vos questions en 6 points essentiels.

1 - Vais-je gagner moins d’argent ?

Non. Avec le prélèvement à la source, seul le mode de collecte change, pas le montant d’imposition.

Ce sont deux éléments distincts. Pour en savoir plus sur les changements liés à vos cotisations en 2020, et donc votre montant d’imposition, n’hésitez pas à lire notre article “Ce qui change pour vous en 2020”.

A noter : En 2020, le taux de prélèvement à la source appliqué de janvier à août est celui de 2018, et le taux appliqué de septembre à décembre est celui de 2019.

2- Quels sont les avantages du prélèvement à la source pour moi ?

L’avantage du prélèvement à la source est au niveau de votre trésorerie.

Jusqu’ici, vous deviez payer tous les trimestres ou mensuellement vos impôts calculés sur l’année précédente. Seulement, entre temps, votre situation financière pouvait avoir changée -par exemple, vous gagnez moins- et il devenait difficile pour vous de payer vos impôts. Pour certains foyers, c’était un vrai casse-tête.

Avec le prélèvement à la source, vous recevez moins directement chaque mois de la part de votre employeur, mais vous n’avez plus à économiser pour vos impôts ou à vous soucier de savoir si vous allez être en difficulté ou non.
De plus, au cours de l’année, si votre situation change, par exemple avec la naissance d’un enfant, et que vous souhaitez demander une réduction de votre taux d’imposition, ce changement sera pris en compte sous trois mois.

L’impôt à la source, cela veut surtout dire que votre impôt est payé en temps réel et de manière assez précise – en particulier le “Taux personnalisé.

3 - Mon employeur sait-il ce que je déclare aux impôts ?

Cela dépend de l’option que vous aurez choisie.

  • Le taux personnalisé

Le taux personnalisé est le taux le plus précis, celui qui engendre le moins de rectifications par la suite, mais c’est aussi celui qui donne le plus d’informations à votre employeur. Il est appliqué par défaut sur vos revenus – c’est à dire que si vous ne faites aucun changement, c’est celui-ci qui sera appliqué.

Il est calculé sur la base de votre dernière déclaration d’impôts et tient compte de l’ensemble de vos revenus : salaires, mais aussi revenus fonciers, pensions alimentaires etc. Il prend aussi en compte votre situation familiale. C’est la prévision la plus complète qui soit.

Elle implique que votre employeur voit le montant final de votre imposition, cependant, il ne connaîtra pas son détail. Il pourra voir quel taux est appliqué, mais il ne saura pas pourquoi.

  • Le taux non-personnalisé

Le taux non-personnalisé vous permettra de ne pas divulguer à votre employeur votre taux d’imposition.

Le taux non-personnalisé ou taux neutre revient à appliquer le taux d’imposition d’une célibataire sans enfant sur vos salaire. C’est le taux le plus «défavorable» puisque vous ne bénéficiez pas d’augmentation du nombre de part et réduction d’impôt relatives.

Si ce taux neutre reste inférieur au taux que vous auriez normalement dû payer, notamment car vous recevez d’autres revenus que vos salaires (revenus locatifs, plus-values etc), vous devez payer la différence mensuellement séparément.

  • Le taux individualisé

Il existe enfin un troisième choix : Le taux individualisé est une option à considérer si vous êtes mariés ou pacsés. Elle permet de calculer un taux de prélèvement à la source par conjoint. Si vous êtes marié-e ou pacsé-e, c’est l’option la plus précise qui s’offre à vous.

4 - Je suis indépendant, retraité ou au chômage : comment se passe le prélèvement à la source pour moi ?

En tant que retraité ou bien si vous touchez le chômage, dans les deux cas, l’organisme ou les organismes qui vous versent vos indemnités prélèvent directement vos impôts à la source.

En tant qu’indépendant ou “freelance”, votre prélèvement aura lieu chaque mois sur votre compte en banque.

Pour mieux comprendre votre cas particulier, le site du gouvernement propose une page très pédagogique avec plein d’exemples concrets.

5 -“L'année blanche”, c’est terminé ?

Oui. Il s’agissait d’un dispositif de transition mis en place par le gouvernement, qui a permi à la plupart des foyers français de ne pas payer d’impôts sur les revenus de 2018, en 2019.

En 2019, vous avez payé vos impôts de 2019 par voie de prélèvement à la source, basé sur votre taux d’imposition de 2017 (jusqu’à août) et de 2018 (de septembre à décembre).

En 2020 vous allez payer vos impôts de 2020, basés sur vos revenus de 2018 (jusqu’à août) et de 2019 (de septembre à décembre).

6 - Comment faire ma déclaration d’impôts ?

Taxfix vous permet de faire votre déclaration en 20 minutes grâce à un questionnaire très simple d’apparence, qui a décortiqué pour vous tout le système d’imposition français, et qui remplit en fond votre déclaration officielle et l’envoie ensuite directement aux impôts.

C’est la meilleure manière pour vous d’obtenir un remboursement du service des Impôts, si vous y avez droit.