Chargement en cours

Thomas Petit
22. mars 2021

Les changements de la loi de finances en 2021

Publiée au Journal officiel le 30 décembre 2020, la loi de finances pour l'année 2021 matérialise la mise en œuvre du plan de relance gouvernemental. Elle a pour but d'atténuer les conséquences économiques et sociales résultant de la crise sanitaire. Faisons un point sur les principales nouveautés de cette loi.

Les changements liés aux revenus et aux investissements

Nouveau barème d’imposition

En raison de la très faible inflation, les limites des tranches du barème de l’impôt ont été revalorisées de 0,2 %. Cette baisse d’impôt est en faveur des foyers aux revenus les plus modestes. En effet, même si le barème d’imposition des revenus comporte toujours 5 tranches, le taux de la première reste à 0% en dessous de 10 084 € de revenus. La seconde tranche, allant de 10 084 € à 25 710 € de revenus, passe de 14% d’imposition l’année dernière à 11 % cette année.

Le dispositif Pinel

Le dispositif Pinel, qui permet à un investisseur de choisir sa durée d’engagement et de louer sous conditions à des ascendants ou descendants, est prorogé de 3 ans. Il devrait désormais disparaître le 31 décembre 2024 après une baisse progressive à partir de 2023. Cependant, dès cette année, la réduction d’impôt ne concerne que les logements neufs.

MaPrimeRénov’

Désormais MaPrimeRénov s’étend aux propriétaires occupant leur logement. Le dispositif s’applique également aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs, sans condition de ressources. Cette aide a pour but d’accélérer la rénovation énergétique des foyers et de faire disparaître les « passoires thermiques ».

Les dons aux œuvres caritatives
En raison de la crise sanitaire due au Covid-19, le gouvernement a prévu une réduction d’impôt de 75%. Cette remise est valable pour les dons aux organisations qui proposent des soins ou repas gratuits aux personnes en difficulté.

Les changements liés aux véhicules

Nouvelle prime pour l’achat d’un véhicule électrique

L’année dernière, le gouvernement avait mis en place une prime à la conversion dans le but d’inciter à l’achat de véhicules peu polluants. Cette prime est valable jusqu’au 30 juin 2021. Un bonus écologique de 1 000 € s’ajoute à cette prime. Il est disponible pour tous ceux qui souhaitent acheter ou louer un véhicule peu polluant.

Malus CO2

Cette année, un malus progressif continuera de s’appliquer en fonction des émissions de CO2 en g/km de votre véhicule. Le barème débute à 50 € pour 133 g de CO2/km contre 138 g de CO2/km l’année dernière. Il est à noter qu’à partir de 2022, un malus en fonction du poids du véhicule sera ajouté à ce dispositif.

Les changements liés aux aides sociales

Jour de carence en raison du Covid-19

Comme c’était le cas pour les salariés du secteur privé, le jour de carence est suspendu pour les agents publics. Cette suspension est valable jusqu’au 16 février 2021.

Aide pour les étudiants

Le coût du ticket restaurant universitaire CROUS reste abaissé à 1 € pour l’année universitaire 2021. Autrefois réservé aux boursiers, ce dispositif a été étendu à l’ensemble des étudiants.

Réforme des APL

Désormais les aides au logement sont calculées et versées en temps réel sur la base des ressources actuelles. Le but de ce changement est de les rendre plus justes, en particulier pour les personnes qui font face à une baisse de revenus.

La taxe d’habitation continue sa disparition progressive
Il reste toujours 20% des ménages qui paient la taxe d’habitation.
En juin 2023, plus personne ne la paiera.