Chargement en cours

Thomas Petit
22. mars 2021

Les réductions d'impôt et crédits d'impôt qu'il faut connaître

Le jargon des impôts recèle de termes qui se ressemblent et dont on croit connaître la signification. On trouve pêle-mêle des mots comme crédit, réduction ou encore déduction. S’ils appartiennent au même champ lexical, ces termes ont dans certains contextes une signification bien différente. Les réductions d’impôts sont des sommes soustraites aux impôts. Les crédits d’impôts sont également soustraits aux impôts et peuvent dans certains cas être supérieurs au montant à payer : l’administration fiscale vous rembourse donc de l’argent. Nous faisons le point sur les principales réductions et crédits d’impôts à connaître.

Réductions d’impôts

Dons aux associations

En ces temps de crise due au Covid, l’état a prévu une réduction de 75% sur les dons à certaines associations dans une limite de 1000 €. Passé cette limite, la réduction d’impôt est de 66 % du montant donné. Ces dont doivent être faits à des organismes d’aide aux victimes de violences domestiques ou des associations qui fournissent des repas, des soins médicaux gratuitement ou aident les personnes en difficulté à se loger.

Pour les versements à d’autres organismes d’intérêt général, les contribuables bénéficient d’une réduction correspondant à 66% du total des versements dans la limite de 20% du revenu imposable du foyer.

Vos enfants

Si vous venez d’avoir un nouveau-né, pensez à l’indiquer dans votre déclaration. Vous bénéficierez ainsi d’une majoration du quotient familial. Si vous avez des enfants en âge d’aller à l’école, vous profitez de réductions sur les frais de scolarité en fonction de leur niveau d’étude.

Maison de retraite

Vous bénéficiez d’une réduction de 25% sur le prix que vous payez pour un proche qui bénéficie d’un service dans une maison de retraite ou un EHPAD. Les coûts réduits doivent être en lien avec la dépendance de la personne dans la limite de 10 000 € par personne. Les dépenses de soin sont exclues.

Crédit d’impôts

Frais de garde d'enfants

Votre enfant est gardé en garderie, crèche ou chez une assistante maternelle agréée ? Vous bénéficiez d’un crédit d’impôt équivalent à 50% des dépenses (hors aides familiales et frais de nourriture). Ce crédit concerne la garde d’enfants de moins de 6 ans.

Emploi d’un salarié à domicile

Si vous employez un salarié à votre domicile, vous bénéficiez probablement d’un crédit d’impôt. Le total s’élève à 50% des dépenses supportées dans la limite de 12 000 € par an. Ce montant peut être majoré et atteindre 15 000 € dans certains cas.

Cotisation syndicale

Ce crédit d’impôt est accessible aux travailleurs du privé, comme ceux de la fonction publique, et même retraités. Le montant perçu est égal à 66 % du total des cotisations. Cependant ce crédit ne peut excéder 1% du revenu brut imposable dans la catégorie salaires, pensions et rentes à titre gratuit.