Chargement en cours

Marina
14. octobre 2020
Pensions alimentaires : lesquelles sont déductibles ?

Pensions alimentaires : lesquelles sont déductibles ?

Pas facile de s'y retrouver parmi toutes les déductions d'impôt possibles pour les familles ! Déduire les pensions alimentaires, c'est possible - on vous explique !

L’argent que vous versez ou les dépenses que vous faites directement pour vos proches (enfant, parent, grand-parent) sont déductibles si la personne est dans le besoin ou si une décision de justice a été rendue. Par exemple, le versement d’une pension à un ex-conjoint.

Vous pouvez déduire tout ce qui est nécessaire à la vie courante – nourriture, logement, frais médicaux – ainsi que les frais encourus pour l’éducation des enfants selon leur âge.

Ces pensions alimentaires font partie des charges déductibles du revenu global.

Cette obligation alimentaire ne s’applique pas aux frères, soeurs, oncles, tantes et cousins. Les aides apportées à ces personnes ne sont donc pas déductibles.

Pension alimentaire versée aux enfants

  • Pour les enfants mineurs

Suite à une séparation ou à un divorce, vous pouvez déduire l’intégralité de la pension versée à vos enfants mineurs dont vous n’avez pas la garde, et ce avec ou en l’absence de jugement.

  • Pour les enfants majeurs

Vous pouvez déduire, dans certaines limites (5 974 € pour 2019), la pension alimentaire versée à un enfant majeur et ce, quel que soit son âge, s’il est sans ressource ou si ses revenus sont si faibles qu’il ne peut pas subvenir seul à ses besoins.

De son côté, l’enfant majeur doit faire une déclaration personnelle de revenus. Il doit donc déclarer comme revenu la pension alimentaire qui lui a été versée par le parent aidant. A noter que si votre enfant est lui-même marié ou pacsé, le plafond est doublé si vous subvenez également seul aux besoins du conjoint.

Attention : dans tous les cas, si vous déclarez votre enfant comme étant à charge sur votre déclaration, vous ne pourrez rien déclarer. Ainsi, aucune pension alimentaire n’est déductible en cas de garde alternée car vous bénéficiez déjà d’une majoration du nombre de parts de quotient familial.

* Si vous avez déclaré une pension versée en raison d’une décision de justice prise avant 2006, le montant figurant sur votre avis est majoré de 25%.*

Pension alimentaire versée à vos ascendants (vos parents, grands-parents et beaux-parents)

Si le parent ou grand-parent est sans ressource ou si ses revenus sont si faibles qu’il ne peut pas subvenir seul à ses besoins vous pouvez :

    Déduire sans justification un montant forfaitaire de 3 535 € si il vit avec vous ;

ou

    Si le calcul est plus avantageux, vous pouvez déduire le montant réel de vos versements (conservez bien vos justificatifs).

Pension alimentaire versée à votre ex-conjoint(e)

Vous pouvez déduire la pension alimentaire versée à un ex-conjoint(e) si

  • Vous déclarez vos revenus séparément
  • Vous êtes divorcés, en instance de divorce ou séparés
  • Vous versez la pension alimentaire à raison d’une décision de justice
  • Cette pension alimentaire sert au paiement des dépenses de nourriture, logement, etc…
  • Les prestations compensatoires et les contributions aux charges du mariage sont également déductibles sous conditions.